3 questions à… Claudine PERY, Présidente de l’association Entraide & Entreprises (E&E)

26 octobre 2021

Pourquoi avoir créé Entraide & Entrepreneurs ?

 

Claudine PERY : Sur la base du constat qu’il n’existait pas pour les petites structures, d’associations dédiées à celles se trouvant en difficultés, j’ai souhaité que tout entrepreneur se trouvant en précarité, puisse au même titre que ceux plus importants ou mieux nantis, avoir accès à la même qualité de soutiens sur tous les paramètres nécessaires à la restructuration de l’entreprise pour assurer à la fois son redressement, la préservation des emplois, la conservation des savoirs faire et surtout le maintien en place de ces hommes et ces femmes qui prennent le risque, humain et financier , de se lancer dans l’entreprenariat .

C’est en effet une des clés de la richesse d’un pays que de secourir les plus faibles de manière ponctuelle ou structurelle et de leur donner les clés de la réussite.

 

Quel bilan tirez-vous des cinq ans d’activité de votre association ?

 

CP : Au terme de ces années et forts de nos expériences, nous en retirons avant tout de l’admiration devant la combativité de ces hommes et de ces femmes.

Au-delà de cet aspect, nous nous apercevons qu’il existe des quantités (qui ne cessent du reste de s’accroitre), de solutions pour préserver les entreprises, à condition de les reconnaitre et de leur conseiller expressément de se faire accompagner. Nos résultats sont là, plus de 60% réussissent à se relever, 15% sont liquidés judiciairement, et les autres décident de céder leur entreprise ou d’arrêter leur activité. Ces ratios peuvent et doivent être améliorés du fait de la communication intense qui a été celle que nous connaissons du fait de la crise sanitaire. Cela a permis de lever bien des freins ou des hontes. Certes il en reste encore, mais je reste persuadée que nous sommes dans une phase d’apprentissage qui passera de manière évidente à une phase naturelle d’appel systématique aux aides nombreuses qui ont vu le jour. Beaucoup d’organismes ou de collectivités ont compris les dégâts vertigineux qui ont conduit à toutes ces fermetures d’entreprise au prétexte que les chiffres n’étaient pas au RDV à un moment donné. Notre pays le paie cruellement et fort heureusement, crée les conditions pour éviter un nouveau marasme.

Quels sont les projets de développement d’Entraide & Entrepreneurs ?

 

CP : Notre association a vu naturellement sa constitution se construire au travers d’un réseau de grandes compétences. Nos membres sont toujours venus vers nous spontanément. L’humanisme qui imprègne notre mission conduit à la sélection naturelle des qualités humaines développées par ceux qui la composent. C’est cette cohésion qui donne toute sa force à l’association et à son succès. Il faut avant tout préserver cela et ne pas devenir une machine avec ses automatismes et ses tiroirs.

Notre volonté passe d’abord par l’amélioration constante de nos process en fonction des expériences vécues. La Région Nouvelle Aquitaine de E&E compte maintenant une antenne à Limoges et une en Pays basque qui devrait être officialisée début 2022. Reste notre grande gageure même si cela n’apparait pas dans des mots très extraordinaires : c’est notre reconnaissance sur le territoire, si petit fut-il. Nous nous engageons à toucher toutes les mairies ou les agglomérations pour que tous ces maires qui reçoivent souvent les doléances de leurs entrepreneurs, puissent avoir le recours systématique à E&E pour protéger ces territoires qui font le lien de notre pays. Si nous atteignons cet objectif, il va sans dire que nous tenterons de l’exporter dans d’autres régions à condition que le caractère humain prédomine chez ceux qui en auront la charge.

Pour autant, actuellement, il nous arrive de prendre en charge des entrepreneurs sur tout le territoire. Certes, l’accompagnement ne peut se comparer à ce que nous faisons sur notre région mais nous avons là aussi malgré tout de bons résultats.